Sous l’égide de leurs professeurs Raphaël RIGNOL et Ainina OULD VALI, des élèves de seconde et de première du lycée Théodore Monod ont participé au premier concours de plaidoiries lycéen qui s’est déroulé à l’Institut Français de Mauritanie, le mercredi 17 mai 2017 de 14h30 à 17h00.

Affiche concours plaidoiries

En cliquant sur ce lien, vous pourrez visionner un résumé de cet après midi riche en émotions pour tous les élèves participants.

Programme concours plaidoiries

Tous les élèves se sont vus remettre un prix pour leur participation à ce concours. 4 élèves ont été particulièrement distingués :

  • PREMIER PRIX pour Leila KHALIFA, « Contre les violences faites aux femmes et aux jeunes filles »,
  • DEUXIEME PRIX pour Abdallah ABDEL VETAH et Sami BENDERDOUCHE, « Défense des droits de l’enfant »,
  • TROISIEME PRIX pour Abdallahi BAH, « Mariage forcé en Mauritanie ».

Un grand merci à tous les élèves participants, ainsi qu’aux membres du jury :

    • M. Raphaël MALARA, Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle à l’ambassade de France en Mauritanie,
    • M. Bruno LASSAUX, Proviseur du Lycée Français Théodore Monod,
    • MME Mariem MINT DERWICH, journaliste, chroniqueuse, poétesse et écrivaine mauritanienne,
    • MME Fatimata M'BAYE, avocate et présidente de l'Association Mauritanienne des Droits de l'Homme (AMDH).

Ce concours n’aurait pas pu voir le jour sans l’étroit partenariat noué avec l’Institut International des Droit de l’Homme et de la Paix de Caen, et ses représentants, MM Jonas BOCHET et Pierre ZAMPARO. Le soutien financier de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger (AEFE), ainsi que de l’ambassade de France en Mauritanie a bien sûr été déterminant. Merci enfin à l’Institut Français en Mauritanie d’avoir bien voulu accueillir cette manifestation dans ses locaux.

A l'année prochaine inch’allah !

Les professeurs, Raphaël RIGNOL et Ainina OULD VALI